Les Gourmandises de Karelle : à la découverte d’une Naturelle passionnée de cuisine (1)

Karelle Vignon-Vullierme est une jeune Journaliste d’origine Béninoise et vivant au Sénégal. A 28 ans, elle combine son métier à une passion qui prend de plus en plus de place dans son quotidien: la Cuisine.

Découvrez-la dans cet échange.

karelle

Comment te définis-tu, Nappy ou Naturelle ?

Entre Nappy et Naturelle il y a une différence!? Aujourd’hui je me considère plutôt du côté du naturel alors. Mais pour moi à partir du moment où tes cheveux ne sont pas défrisés ou attaqués par quelconques produits chimiques, tu es naturelle. Si tes cheveux ne sont pas modifiés et ont le même aspect de la racine à la pointe, tu es naturelle. Si tu entretiens tes cheveux avec des produits, bons pour eux, tu es naturelle. Pour moi ! C’est un peu comme le maquillage. Il y a des « nudes » qui se rapprochent au maximum du naturel.

Depuis quand l’es-tu ? Comment l’es-tu devenue ?

Officiellement, je suis naturelle depuis aout 2012 car j’ai fait mon Big Shop à cette date là mais cela fait des années que je ne me suis pas défrisée. J’ai pris la décision du Big Chop parce que la taille de mes cheveux n’était pas régulière partout. Ils étaient courts à certains endroits, longs à d’autres! J’ai donc décidé de repartir à zéro.

Quelle est ta routine ? Quels produits utilises-tu régulièrement ?

IMG_0340Aujourd’hui j’ai des sister locks donc ma routine est plus que simple : je ne fais RIEN ! J’hydrate environ une fois par semaine avec un mélange de beurre de karité, d’huile de coco et d’huile de ricin. C’est tout ! Et c’est génial ! Avant de faire mes locks, j’avais un afro donc j’étais adepte des masques, des bains d’huile, etc. mais aujourd’hui c’est fini.

Adepte des rajouts, ou pas ?

J’ai toujours aimé faire des mèches. Je ne supporte pas les tissages et les perruques qui font vraiment faux sur les Noires mais j’ai toujours aimé les tresses. Courtes ou longues, fines ou épaisses, j’adore. Sur mes sister locks je sais qu’il est possible d’en faire mais je pense avoir perdu toute patience nécessaire lol.

Durant ton parcours, d’autres personnes ont-elles été influencées par toi ?

Je ne peux pas te dire si des personnes ont suivi ma route mais moi j’ai été influencée par une de mes meilleures amies qui a justement des locks aujourd’hui.

Le fait d’être naturelle a-t-il une influence sur ton quotidien : travail, famille, loisirs, etc. ?

Le problème des locks c’est que l’individu qui les porte est très rapidement jugé. Je suis quelqu’un d’extrêmement ordonné. J’aime que les choses soient propres et rangées à leur place. Chez moi c’est le cas, dans mon sac tout est dans différentes pochettes, dans mon ordinateur, tout est dans des dossiers etc. Pourtant, un jour où j’étais au travail et que j’avais une discussion avec mon boss et un de mes collègues sur mon côté maniaque, mon boss m’a dit : Ah c’est bizarre avec tes cheveux je pensais le contraire… Par contre, dans la rue j’entends beaucoup de « Hey ma sista / Salut ma locks sista » maintenant et j’aime. J’ai l’impression d’appartenir à une nouvelle communauté haha.

La cuisine de Karelle, c’est par ici !

Publicités